Les oreilles de Buster, Marie Ernestam

Publié le par Miss poisson rouge

oreilles-de-buster.jpg           

"J'avais sept ans quand j'ai décidé de tuer ma mère. Et dix-sept ans quand j'ai finalement mis mon projet à exécution. C'est ainsi que commence le journal intime d'Eva, qui mène une vie bien réglée entre Sven, quelques amies, des enfants et petits-enfants, une vieille dame acariâtre dont elle s'occupe, et ses rosiers qu'elle choie.

 

Depuis que sa petite fille préférée lui a offfert un carnet vierge pour ses cinquante-six ans, Eva écrit la nuit, dans l'atmosphère feutrée de la maison endormie. Enfant délaissée et humiliée par une mère fantasque et égoïste, elle a appris très tôt à se débrouiller toute seule. Comme avec Buster, le terrible chien des voisins, dont il a bien fallu qu'elle s'occupe pour qu'il cesse de l'effrayer..."

Mon avis
Roman conseillé par une amie bibliothécaire, je me demande encore pourquoi j'ai mis autant de temps avant de me plonger dedans ! Peut-être la forme du journal intime, qui en général m'exaspère au plus haut point... Et d'ailleurs les premières lignes ont presque failli me freiner, je voyais déjà le truc un peu mièvre se profiler... Une grand-mère qui se remémore son passé, enfin bref, rien d'original comme accroche. Malgré tout, je décide de poursuivre et il est vrai que l'histoire s'installe très vite, alternant périodes de vie actuelle et souvenirs douloureux d'enfance et d'adolescence d'Eva.

 

Finalement, j'ai aimé cette histoire au style d'écriture très fluide et par moment assez incisif, qui va prendre insidieusement un tournant plutôt macabre et diabolique... Le début de l'histoire ne présage pas d'une telle ascension vers la perversion, et c'est là le tour de force de cette auteure, que je salue ! Ce roman me laisse une impression de sueur froide en le refermant, bien à l'opposé de mon sentiment de départ...
(Merci Marlène !)

 

Lecture dans le cadre du challenge "Littératures nordiques". 
challenge litt nordique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marlène 03/03/2013 14:11


Il faut toujours suivre les conseils de ses amies bibliothécaires !! Et je suis contente que tu aies aimé...