La peau froide, Albert Sànchez Piñol

Publié le par Miss poisson rouge

La-peau-froide-babel.jpg   "Dans la froidure australe, un navire se dirige vers un îlot perdu au milieu de l'Atlantique, balayé par les vents polaires, écrasé entre les gris de l'océan et du ciel. A son bord, un ex-activiste de l'ira vient prendre la relève de l'ancien météorologue pour une mission supposée durer un an. Son prédécesseur est introuvable et le gardien du phare, :'"autre" habitant de l'île, un homme brutal et taciturne, semble à demi fou. Attaqué dans sa cabane par d'inquiétantes créatures amphibies qui apparaissent aux premières ombres du soir et disparaissent à l'aube, le météorologue trouve refuge dans le phare et les hommes s'allient pour résister aux agressions constantes des monstres à peau froide. Une présence féminine, "Aneris" (anagramme de "sirène" en espagnol), vient perturber leur solidarité belliqueuse."       
Les éléments de fantastique permettent ici de mettre en avant les caractéristiques contradictoires de l'être humain. J'ai aimé le rythme donné à l'histoire, par de courts chapitres, et qui s'accélère jusqu'à l'assaut final. Roman peu connu mais vraiment bien qui me donne envie de décourir d'autres romans de cet auteur espagnol.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article