Enfance, au féminin, Taslima Nasreen

Publié le par Miss poisson rouge

fica baniere
     
 enfance au feminin   "En bengali, le mot « enfance » signifie d'emblée « enfance d'un garçon ». Tout un symbole, dont on comprendra la portée en se plongeant dans ce livre où l'auteur de Lajja fait revivre ses premières années. Des parents mariés par leur famille... et désunis. Un père despotique au foyer, passant le plus de temps possible auprès de sa maîtresse. Une mère, fille d'imam, réfugiée dans une dévotion religieuse austère... En un sens, c'est un tableau ethnologique de la famille traditionnelle bengalie que nous propose Taslima Nasreen. Un tableau auquel le regard de l'écrivain - et de la petite fille - apporte vie et chaleur. Dans un pays déchiré par la guerre civile, nous voyons naître et s'affirmer un caractère rebelle, auquel le père apportera une aide paradoxale en imposant à ses enfants, y compris aux filles, de faire des études. On sent ici comme une gourmandise de l'auteur à rappeler son enfance, à en retrouver les saveurs, le langage vif et leste. Avec ce livre, le premier écrit en exil, Taslima Nasreen prouve avec force qu'elle est un véritable écrivain. "
     

Mon avis

J'ai lu ce roman il y a maintenant quelques années mais il m'avait laissé une impression très forte. L'auteur que nous connaissons plus à travers Lajja et son combat pour la liberté, a su trouver le ton juste pour nous raconter son enfance, sans jamais tomber dans le pathos. Le style y est fluide et romancé, le contexte est celui du Bangladesh des années 60 à 70, fortement marquées par la guerre civile et le poids de la religion.

Publié dans Littérature d'Asie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chapitre Onze 27/01/2013 17:46


J'ai tout simplement adoré ce livre ! Je l'ai dévoré ! On me l'avais conseillé et je n'ai pas été déçue :) Par contre de ce qu'on m'en a dit, c'est le meilleur livre de Murakami. C'est pour moi
le premier livre de cet auteur que je lis. j'espère que je ne serai pas déçue par les autres !